mercredi 18 mars 2009

A la dérive

Après une condamnation des recherches génétiques aussi irresponsable qu’immorale, après la levée de l’excommunication d’un évêque révisionniste, Benoit XVI, qui n’en manque décidément pas une, a déclaré lors d’un voyage au Cameroun « qu’on ne peut résoudre l’épidémie du SIDA avec la distribution de préservatifs » et « qu’au contraire, cela accroit le problème ».

Encore une absurdité d'un autre âge.

Aujourd’hui le dogmatisme religieux est le seul comportement criminel qui ne soit pas puni par la loi. Il va bien falloir un jour avoir le courage de se pencher là-dessus.

8 commentaires:

Alice a dit…

Il y a aussi le dogmatisme médical à ne pas être puni par la loi, hélas...
Le pape est un connard, ça non plus ce n'est pas nouveau hélas... Je croyais qu'on ne pouvait pas faire pire que le précédent, comme je me trompais.

VéroPapillon a dit…

En espérant que les catholiques des pays où le sida fait rage ne tiennent pas compte de ces paroles oh combien dangereuses...
Bises de papilon

Kinky a dit…

@ alice :
On savait qu'il était plus conservateur que son prédécesseur mais à ce point c'est inconcevable.

@ veropapillon :
Espérons-le...

Mademoiz' ailes a dit…

Oh ouiiiii excellente idée, penchez-vous là-dessus!

;-)

Kinky a dit…

@ mademoiz'ailes :
J'ai tant d'autres motifs pour me pencher ;-)

Prune a dit…

J'ai beau être chrétienne, (protestante qui plus est lol) je trouve hallucinant de dire que le preservatif ne fait qu'accroitre probleme! Alors mieux vaut se proteger en toutes circonstances. J'ai un fils de bientôt 11 ans et il sait ce que c'est qu'un preservatif. Protegons assez tôt nos enfants en leur expliquant. Bisous du matin cher Kinky!

caliste a dit…

ces gens-là ne répondront jamais dans leurs crimes devant aucun tribunaux. A pleurer.

Kinky a dit…

@ prune :
Oui, protégeons nos enfants contre ses dangereux vendeurs de boniments !

@ caliste :
Oui c'est consternant. L'autre jour j'entendais un débat à la radio "le pape doit-il démissionner ?".

C'est mignon mais le débat n'est pas vraiment là, la vraie question est "doit-il être puni par la loi ?".