mardi 2 juin 2009

Quelques secondes

La scène ne dure que quelques secondes. Je suis dans le hall de mon immeuble, vérifiant mon courrier, lorsqu’elle déboule derrière moi en silence. Je ne l’ai pas entendue arriver et sursaute lorsqu’elle me salue. Je suis déjà en situation de faiblesse.

Elle a dans la voix cet enthousiasme presque excessif de la femme qui a envie d’être désirée, de tester son pouvoir de séduction sur un inconnu avant de rejoindre l’homme qu’elle convoite. Un petit jeu qui est à l’origine de bien des malentendus entre femmes et hommes non éduqués.

Je suis instantanément aimanté par son regard, d’un bleu très clair. Elle a dans les yeux cette lueur typique de la femme amoureuse. Son visage irradie. Elle a la peau blanche et laiteuse. On devine qu’il ne faut pas forcer pour la faire rougir. Je la salue à mon tour en tentant de ne pas trop laisser transparaitre mon trouble. Raté.

Avec sa petite robe d’été, légère et virevoltante, elle a tout de ces jeunes filles de bonne famille qui paraissent trop sages pour qu’on y croit vraiment. Je me retourne sur cette ravissante tornade, fraiche et inattendue. Les rayons de soleil déclinant traversent la grande vitre de la porte d’entrée et, pour mon plus grand bonheur, sa robe d’un blanc immaculé. Opportunes transparences laissant apparaitre furtivement string et fesses nues.

La porte d’entrée se referme bruyamment et il ne reste plus dans la pièce que son parfum.

Il me faut quelques secondes pour reprendre mes esprits. Quelques secondes pour balayer de la main mon envie soudaine de tomber follement amoureux. Quelques secondes pour chasser de mon esprit des images hautement pornographiques et pourtant d’une douceur infinie. Quelques secondes pour ne plus jalouser l’homme qui dans quelques minutes ou quelques heures la possédera, dans un lit ou sous un porche.

Quelques secondes pour ne pas succomber à la nostalgie.


4 commentaires:

Emeline a dit…

Très joli (texte, moment, rêve..., que sais je !)

Kinky a dit…

Merci ;-)

P_o_L a dit…

Mais c'est qu'on serait à 2 doigts du romantisme là, dites-moi ! :D

Kinky a dit…

@ p_o_l :
Romantisme ? Ah non !!! Je suis prêt à tout accepter sur mon blog, la pornographie la plus crue, la lèche, la mauvaise foi et le mauvais esprit mais je vous interdis de prononcer de telles insanités !