lundi 12 décembre 2011

Vent d'hiver

C’est étrange la vitesse à laquelle une personne qui a partagé votre vie pendant plusieurs années peut devenir quasi-étrangère. On se dit que toutes ces merdes qu’on a vécues ensemble ont créé des liens qui survivront. Mais non. Même concertée et apaisée, une rupture brise tout sur son passage. Il est possible que ça m’embête un peu de la voir plus heureuse que moi.

Heureusement que je baise (un peu), parce qu’en dehors de ça… Des femmes aussi abimées que moi. Des folles furieuses. Des maladroites. Comme si j’étais contre les one-shots ! Pudeur féminine sans doute. Et surtout des mères célibataires jamais disponibles. Faut que j’arrête les rencontres virtuelles. J’ai eu la faiblesse d’avoir deux petits coups de cœur. C’est vain. C’est nul. Ça ne sert à rien.

J’envisage des changements radicaux. Mais c’est l’un des aspects les plus négatifs de la dépression. Elle vous prive de courage.


14 commentaires:

Alice a dit…

On devrait faire un club... Les Incapables-de-Changements-Radicaux Anonymes.

R. a dit…

Et par "changements radicaux", qu'entendez-vous ? Ça pourrait m'intéresser... :)
PS : On a tous le moral dans les chaussettes, j'ai l'impression, ces temps-ci. Serrons les dents...

Kinky a dit…

@ alice :
Euh... pas sûr de vouloir en faire partie

Kinky a dit…

@ r :
Vous intéresser ???? J'entends un exil lointain par exemple.

Alice a dit…

@ Kinky
Dommage. Je serai toute seule.

@ R.
De temps en temps, l'idée est justement de ne pas mettre les dents.

R. a dit…

Ca pourrait m'intéresser pour m'en inspirer, par exemple... moi aussi je me surprends à songer à des changements radicaux, ces temps-ci.
Mais l'exil lointain n'est pas dans mes options. :o)

Kinky a dit…

@ r :
Je ne suis de toute façon pas un exemple à suivre

karine a dit…

ça dépend Kinky ... ça dépend :)

Kinky a dit…

@ karine :
???

Brigit (petite française) a dit…

yep, tout pareil, des abimés, des fous furieux, des maladroits, des mariés jamais dispo et divorcés toujours prêts dans l'heure qui suit (c'est si urgent ?), des dingos du tchat muets devant un verre (enfin un seul dingo, ouf), des mecs dont la femme téléphone à minuit en plein coït ("excuses, elle ne fait jamais ça d'habitude"), des prétendus çi ou ça qui bizarrement ne connaissent plus rien à leur métier, musique, ciné, quand ils n'ont plus wiki sous la main, ... et on me demande encore pourquoi je ne veux pas fréquenter les sites, gasp.

si ça sert... c'est comme quand tu bois des coktails bizarres proposé par une barmaid sur le retour, en te disant je devrais pas mais ça à l'air bon. tu te reveilles avec mal aux cheveux mais au moins tu sais que tu éviteras cette barmaid la prochaine fois que t'auras soif.

pour le premier paragraphe, vous méritez une fessée.

B

Kinky a dit…

@ brigit (petie française) :
Arf... belle collection ;-)

La fessée ? Des promesses. Toujours des promesses. Typiquement féminin.

karine a dit…

Kinky : la dépression ne nous pas prive pas forcément de courage :)

Vallisnéria a dit…

c'est pas les rencontres virtuelles qu'il faut arrêter, c'est UN CERTAIN TYPE de rencontres
oui, je sais. Facile à dire..
mais il suffit d'un tout petit changement au début, et tout suit ..
Bon courage ;-)

Kinky a dit…

@ vallisnéria :
Ah bon ? Expliquez-moi ça... quel type de rencontres ? Quel changement ?