mardi 4 septembre 2007

Cinq minutes

- Je reviens dans 5 minutes te faire un petit coucou à la cam, me dit-elle.

H est une jolie brune, trentenaire drôle et cultivée, délicieusement perverse, avec laquelle je prends beaucoup de plaisir à discuter depuis quelques jours. Nos échanges furent jusqu'ici brefs mais prometteurs. Ce soir il s'agit de notre première véritable tête à tête virtuel et nous prenons le temps de nous découvrir. Nous rions beaucoup. Je tombe très vite sous le charme. De ses yeux bleus. De ses envies. De ses mots. Si nous partageons un goût prononcé pour certains jeux érotiques, nos affinités ne sont pas exclusivement sexuelles.

Il fût un temps où j'ai beaucoup goûté aux plaisirs des visios en webcam. Je garde d'ailleurs un souvenir ému de ma première visio coquine. Ma première spectatrice fût S, une jeune femme charmante croisée sur un chat généraliste où les plans cul étaient relativement faciles pour qui sait y faire. Epoque bénie aujourd'hui malheureusement révolue. Sa description, sans équivoque, disait "pour homme marié". Il ne m'en fallait pas plus pour entrer en contact avec elle. J'étais à l'époque (malheureux) en couple et désireux de rencontrer une complice. Nous nous sommes naturellement découvert de nombreuses affinités.

Après une conversation à l'érotisme enivrant où nous nous sommes beaucoup livrés, nous avons branché nos webcams respectives. L'attirance des corps était aussi forte que la séduction des mots. Dans un jeu de séduction d'une rare sensualité, S s'est peu à peu dévoilée. J'en ai fait de même. Elle m'a alors demandé de me déshabiller totalement pour elle. Pudique à l'époque, j'ai décliné.

J'y ai beaucoup repensé et peu à peu l'idée a fait son chemin. Le lendemain, nous avons d'emblée allumé nos webcams. Nous étions déjà tous les deux très excités par l'intensité de nos échanges lorsqu'une de ses amies, une jolie rousse sans webcam, s'est jointe à notre conversation. L'atmosphère est rapidement devenue très électrique. Lorsque S m'a invité à me dévêtir, je lui ai cédé, excité par le regard gourmand porté par ces deux femmes séduisantes sur mon initimité. L'expérience fut savoureuse et je pris goût à me dévoiler.

J'ai par la suite souvent renouvelé l'expérience. La plus excitante de toutes fût incontestablement le soir où j'ai fait la connaissance de cette jeune fille un peu timide qui a fini par inviter toutes ses copines connectées à MSN à assister à mon exhibition. L'une d'elle est devenue une sex-friend que j'ai revu régulièrement pendant 6 mois.

Je n'ai jamais rencontré S qui a décidé de donner une seconde chance à son couple. Et je me suis lassé de m'exhiber.

Lorsque H a allumé sa webcam j'ai été saisi par son regard pénétrant et sa beauté froide. Toute de noire vêtue, cheveux noirs tirés en arrière, yeux bleus profonds comme l'océan, peau blanche, bouche aguicheuse et sourire avenant.

J'ai aimé ses éclats de rire, sa docilité, sa sensualité et son impudeur. Ce n'est qu'un début.

6 commentaires:

J. a dit…

J'aime bien ta description des rencontres sur webcam... Je m'y retrouve...expériences similaires probablement!

Bises, J.

Kinky a dit…

Merci pour le compliment.
Probablement...

SexySoda a dit…

Je te découvre à l'instant. Intéressant débuts pour ton blog. ça me plait beaucoup. Je reviendrai. ;)

Comment communiquer avec toi ?

Kinky a dit…

@ Sexysoda:
Merci pour le compliment !
toutleplaisir@gmail.com

sexu a dit…

Comme quoi nous avon tous le meme genre d'experience via web cam.
J'aime ta facon d'ecrire, elle est agréable, vraiment.
Bisous

Kinky a dit…

@ Sexu :
Merci, cela me va droit au coeur.