jeudi 13 septembre 2007

Clara (X-Rated)

Comme chaque année à la même époque je me rends à un salon professionnel organisé dans ma ville. C’est l'occasion de se tenir au courant des nouvelles tendances et de prendre des contacts tout en mangeant et buvant à l'œil. C'est aussi un excellent endroit pour flirter.

Je remarque Clara (the names have been changed to protect the innocents) en passant devant le stand qu'elle anime. Nos regards se croisent et s'attardent un instant. Nous nous sourions. Mais elle est au milieu d’une conversation avec un quadragénaire au look d'ingénieur informaticien.

Lorsque je repasse sur le stand quelques minutes plus tard elle est toujours occupée. Je m’empare d'une des brochures disposées sur le présentoir que je feuillette patiemment.
- Je peux vous renseigner ? me demande une voix douce.
C’est elle. Elle doit avoir un peu moins de 30 ans. Cheveux blonds, jolies joues roses et rondeurs appétissantes.

Je lui pose quelques questions sur les prestations présentées dans la brochure auxquelles elle répond avec beaucoup d'enthousiasme. Bientôt la conversation dévie sur un sujet bien plus intéressant : nous. Elle me confie qu'elle vit à Dijon, qu'elle est une grande voyageuse et qu’elle va se marier le mois prochain. La conversation est animée. Elle me fait rire et rit de bon cœur à mes blagues. Sans nous en rendre compte plus d'une heure s'écoule.

Nous discutons de voyages, de vie nocturne, de cinéma, de la vie sur les salons. Elle m’explique qu’elle aime les salons, rencontrer du monde, mais qu'elle déteste les nuits seule à l'hôtel ou pire, les soirées avec les collègues. Elle me demande où sortir ce soir. Je saisis la balle au bond :
- Je vais à une soirée ce soir, vous pourriez m'accompagner…
- Je ne voudrais pas m'imposer
- Ne vous inquiétez pas, mes amis seront ravis de votre présence.
Elle me lance un regard intrigué.
- De quel genre de soirée s'agit-il ?
J'hésite un instant puis me lance :
- Il s'agit d'une soirée entre épicuriens raffinés, une soirée libertine…

Son visage se fige, surprise par mon culot. Elle ignore que je suis moi-même surpris de mon audace. Le rouge lui monte aux joues. Elle cherche du regard à savoir si je plaisante. Elle laisse échapper un rire gêné mais je lis de la curiosité dans ses yeux.
- Je suis presque mariée !
- Il n'y a aucune raison qu'il l'apprenne...
Instants de flottement. Je passe au tutoiement :
- Tu n’en as jamais rêvé ?
Pour toute réponse elle pique un phare.



Lorsque je passe la prendre à son hôtel, elle s'est mise en beauté. Elle est maquillée avec goût, porte une robe noire moulante et des talons hauts. En chemin elle me pose timidement des questions sur les invités, le déroulement de la soirée, mon expérience de ce type de soirées… Je la sens plus excitée à chaque réponse. Je la sens également très anxieuse. J'arrête la voiture sur le bord de la route.
- Je peux encore te déposer à l'hôtel. Tu es sure de vouloir m'y accompagner ?
Elle me dit oui d’un hochement de tête timide. Je dépose un baiser sur ses lèvres.
- Tu ne m'abandonneras pas n'est-ce pas ? Tu resteras à côté de moi ?
- Je te le promets.
Elle saisit ma main, qu'elle place entre ses cuisses. Je remonte peu à peu sa robe, mes doigts s’aventurant jusqu’à son string déjà inondé. Nos mains, nos bouches s'emballent. Nous glissons sur la banquette arrière où je la prends en levrette.



Nous sommes enlacés, reprenant nos esprits, parfois éblouis par les phares des voitures.
- Toujours partante ?
- Plus que jamais !



La porte s’ouvre. Clara me prend la main. Une jolie blonde en nuisette transparente nous fait pénétrer dans l’antre des plaisirs. Trois couples, dont mes amis T & B, et quelques jeunes hommes partagent champagne et amuse-gueules. L’ambiance est bonne enfant et détendue. Chacun se présente aux autres invités, Clara rougit lorsque vient notre tour. Je lui sers une coupe de champagne. Mon accompagnatrice plait visiblement beaucoup à son voisin, trentenaire élégant et jovial. Il pose une main sur sa cuisse. Elle me lance un regard interrogateur.
- Détends-toi, lui dis-je à l’oreille.

Nous nous embrassons avec fougue, faisant abstraction de ce qui nous entoure. Lorsque nous revenons à nous, le voisin de Clara est en train de lui caresser les seins et la jolie blonde en nuisette suce un des jeunes hommes sous le regard de l’assistance. Clara se fige un instant, elle réalise ce qui lui arrive. Elle me prend la main qu’elle serre dans la sienne en observant la queue du jeune disparaitre dans la bouche de la blonde. Je pose sa main sur mon entrejambe, qu’elle caresse avec envie. Avant de sortir mon sexe gonflé et de le prendre en bouche. Je ferme les yeux…

Ça caresse, suce, lèche et baise désormais dans tous les coins de la pièce. Je fais signe au voisin de Clara qui nous regarde avec envie de s’occuper un peu d’elle. Il ne se fait pas prier pour glisser quelques doigts dans sa chatte et la lécher pendant qu’elle me suce avec un entrain qui lui vaut quelques compliments de l’assistance. Ce qui a pour effet de la faire entrer dans une sorte de transe. Lorsque je lui demande de s’occuper de son voisin, dont elle avale la queue avec autant de fougue, j’en profite pour la prendre en levrette.

...

Au cours de la soirée, nous butinons chacun de notre côté, même si nous ne sommes jamais très loin l’un de l’autre, nous retrouvant de temps en temps pour des petits plaisirs en duo ou au milieu d’une mêlée de corps. Clara est la star de la soirée, baisant je crois avec tous les hommes présents, goûtant toutes les chattes avec un air de fille candide absolument charmant. Elle me faît l’honneur de me choisir pour sa première sodomie et me demande de lui tenir la main pendant qu’elle goûtait à sa première double pénétration, moment réellement émouvant.



Lorsque je la dépose à son hôtel au petit matin, elle me remercie chaleureusement pour la soirée, visiblement émue et chamboulée. Nous nous quittons sur un dernier baiser. Il est évident que nous ne nous reverrons jamais mais je sais qu’elle se souviendra longtemps de cette soirée où elle s’est offert un enterrement de vie de jeune fille auquel elle n’aurait probablement jamais osé rêver.

23 commentaires:

SexySoda a dit…

Ondée de chaleur humide au creux de mes cuisses ce matin ...

Merci
xx

Kinky a dit…

@ Sexy soda :
de rien, tout le plaisir est pour moi ;-)

gicerilla a dit…

Hum quelle découverte ! Elle découvre, découverte, je découvre mais couverte. Troublée aussi...irai-je jusqu'à découvrir comme elle l'a fait. J'y songe, je vous raconterai ! Au plaisir...

X-Addict a dit…

Voila une soirée inoubliable pour elle et sans aucun doute pour vous.
Un texte chaud et sensuel.

18+ a dit…

Je déglutis. Whouah. Bravo. Superbe plume, étonnant récit, rafinné, érotique, porno et class. Mille bravo. Tu as trouvé un nouveau fidèle lecteur.
Au plaisir de te lire, et au plaisir de t'apercevoir sur dixhuitplus.
Amitiés coquines.
18+

esperanza a dit…

ça semble si simple une soirée libertine, quand tu la racontes... merci pour nous faire partager ces émotions sans doute si fortes...

cali a dit…

les premières fois ont toujours une saveur particulière

Kinky a dit…

Bienvenue à vous et merci pour vos compliments, ils me touchent et me donnent envie de continuer.

@ Gicerilla :
Osez et s'il vous plait, racontez-nous...

@ X-addict :
Soirée inoubliable en effet.

@ 18+ :
Merci, je viendrai faire un tour dans ton univers.

@ Esperanza :
Tout est simple dans une soirée libertine lorsqu'on est entre personnes de bonne compagnie ;-)

@ Cali :
Tout à fait d'accord. C'est pour les 1ères fois que j'aime multiplier les expériences...

Melon a dit…

Waw, contant que tu nous ai laissé un commentaire, sans ça je n'aurais pas découvert ton blog. Je n'ai pas tout lu mais je ne manquerai pas de revenir pour lire le reste...

Kinky a dit…

@ Melon :
Merci et bienvenue. Faites comme chez vous et prenez votre temps.

Melon a dit…

Voilà qui est fait... j'aime beaucoup ton style en tous cas.
J'attend la suite...

MelleLola a dit…

J'adore ton blog ! Franchement bravo... Je reviendrais.

Flo a dit…

hé bé, voilà une jeune femme qui oublie vite qu'elle est "presque mariée", et tant mieux pour le narrateur qui m'a fait voyager au coeur de l'un de mes fantasmes. Ce dernier est d'autant plus vivant que fantasme il restera. Je me suis régalée de cette lecture. à bientôt, tout le plaisir a été pour moi. Bises Flo

Kinky a dit…

@ Melon :
Un peu de patience ;-)

@ Mellelola :
Merci, soyez la bienvenue.

@ Flo :
L'essentiel est dans le presque ;-)
Bises

Anonyme a dit…

"l'essentiel est dans le presque" ;-)

Kinky a dit…

@ anonyme :
Vous êtes démasquée ;-)

presque, toujours a dit…

mince, mais comment se fait-ce?

Fée d'Hiver a dit…

Ce texte est un véritable ravissement. Les sens en émoi...
Un peu sans dessus dessous...

Kinky a dit…

@ presque toujours :
Je vous reconnais, même masquée ;-)

@ fée d'hiver :
Mais je vous en prie, tout le plaisir est pour moi ;-)

Fée d'Hiver a dit…

Un peu pour nous aussi, le plaisir??? ;-))

Kinky a dit…

@ fée d'hiver :
Bien sûr, je suis partageur ;-)

Jais a dit…

Joli scénario. Aucune logistique de capote ? Pour ma part c'est un gros frein que j'imagine mal dépasser même pour un rêve ou une dernière occasion anté-nuptiale ;)

Kinky a dit…

@ Jais :
Je ne suis pas sur de comprendre cette histoire de logistique de capote. Rapports protégés cela va de soi. Cela ne demande pas une organisation logistique insurmontable.